¤¤¤¤¤¤¤¤
 

Partagez | 
 

 WHEN LIGHT MEET DARKNESS - Taltos Lou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akinari
Admin
avatar

Messages : 286
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: WHEN LIGHT MEET DARKNESS - Taltos Lou    Sam 21 Juil - 21:32

Se levant tôt comme chaque matin, Akinari fut interpellé par les gardes du maitre qui lui dirent que le maitre souhaitait qu'il se rende à la salle des réunions sur le champ. Il leva un sourcil, sceptique. Qu'est-ce que le vieux chnoc pouvait bien lui vouloir? Vieux chnoc car oui, il n'avait aucun respect pour lui. ENfin du moins derrière son dos. Il n'est pas si stupide pour le traiter de vieux débris lorsqu'il est en sa présence...Quoi qu'il en soit, il devait maintenant se rendre là-bas. Exigeant a être seul, il s'aventura en direction de la salle de réunion où on l'attendait.

A cette heure-ci la résidence avait une tout autre atmosphère. La plupart des péchés étaient encore dans leurs chambres, les seuls que l'on voyait s'activer était les serviteurs, ainsi que les cuisiniers, autant dire qu'avec la Gourmandise il avait du boulot.
En passant par les cuisines, il fut alléché par une délicieuse odeur de pain et vieinoiseries tout juste sortit du four. Il jeta un bref coup d'oeil à l'intérieur, histoire de voir s'il n'y avait personne, puis voyant que oui il s'y infiltra discrètement pour y voler un croissant. Après tout, il n'avait pas prit de petit déjeuner et ils pourraient toujours en refaire.

Il reprit ensuite sa route et arriva finalement vers la salle de réunion. Après s'être frotté les mains pour y enlevé les miettes, il poussa les lourdes portes et entra finalement dans la salle. A l'intérieur il n'y trouva qu'une fille, à peine plus vieille que lui, peut être d'un an ou deux. Il se mit à la regarder attentivement, elle avait vraiment un look étrange et franchement ridicule. Décidément, aucun sur cette foutu planète ne savait apprécier les belles choses. Il l'a fixa dans les yeux de son habituel air supérieur supérieur puis commença à dire :

"Qui es-tu? C'est une salle de réunion ici, quelqu'un comme toi n'a rien à faire ici. Dégage."

Que faisait cette fille bizarre ici? A y penser, on lui avait dit qu'on voulait lui faire rencontrer quelqu'un. Serait-ce elle? Mais pourquoi, était-ce un esclave ? Si c'est ça, il n'avait nul besoin de s'encombrer de cela. Et puis en y regardant mieux elle n'avait rien d'une esclave. Bien que sa tenue "légère" puisse susciter des doutes, on pouvait voir qu'elle était plutôt muscler et transportait d'ailleurs derrière son dos, un sabre.Un soldat alors? Alors cela voulait dire que maintenant ils allaient avoir leurs propres soldats? Voilà qui était intéressant...

"Tu ne serais pas là pour le poste de soldat par hasard? Tu aurais pu le dire plus tôt!"

A vrai dire il ne lui avait même pas donné le temps de répondre, mais mieux vaut ne pas contredir l'orgueil. Cela mis à part, si cette fille allait petre sous ses ordres, elle avait intérêt à être irréprochable. Il n'avait pas de temps à perdre avec des personnes médiocres.





Dernière édition par Akinari le Dim 22 Juil - 14:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-abyss-rpg.conceptforum.net
Taltos Lou
La résistance
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 19/07/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: WHEN LIGHT MEET DARKNESS - Taltos Lou    Sam 21 Juil - 22:52

    Voila le temps était venu. Elle avait enfin fais la fierté de ses parents, le Maître l'avait choisie, elle et seulement trois autres potentielles recrues. Evidement, elle dû montrer tout l’honneur que cela engendrait bien que penser lécher les bottes à un petit merdeux n’allait pas être facile tout les jours. Mais si c’était le prix à payer pour se débarrasser, ou du moins espérer se débarrasser, de ce genre de personne, autant prendre le risque.
    On lui indiqua donc une heure et une salle dans la résidence du Maître. Lou avait émis le souhait d’être au service de l’Orgueil. Ses parents avaient été quelque peu surpris d’apprendre ce choix, mais étant un Péchés majeur, ce n’était que plus de fierté pour la famille. Elle attendait donc dans cette salle, plutôt spacieuse avec une grande table et une multitude de chaises autour. Probablement une salle importante. En même temps, c’était une promotion assez importante. Pourtant, il n’y avait personne d’autre dans la pièce. Un effet de style pour mettre les jeunes recrues mal à l’aise ? Pourquoi pas. Ou alors peut-être était-ce en cas de meurtre ? Non, peut-être pas, après tout, tout le monde sait que certains Péchés ne se privent pas de tuer pour quelques raisons que ce soit. Elle aurait bientôt sa réponse dans tout les cas.

    Alors qu’elle se plaçait près d’un mur au milieu de la pièce, de façon à voir le reste de la salle et la porte, cette dernière s’ouvrir. Elle dévoila un jeune homme avec un certain charme, une couleur de cheveux qui ne passent pas inaperçu et bien évidement, cet air supérieur. Aucun doute sur l’identité de l’arrivant. Elle n’avait pas encore eu l’occasion de croiser un Péché, mais si tous étaient aussi limpides que celui-ci, cela serait plus simple de savoir à qui elle aurait affaire. Elle prit note de cette observation dans un coin de sa tête.


    "Qui es-tu? C'est une salle de réunion ici, quelqu'un comme toi n'a rien à faire ici. Dégage."


    Et voila qui ne faisait que confirmer ce qu’elle passait. Ce ton hautain lui était comme associé. Elle aurait bien répondu, mais il ne lui laissa pas le temps. Enchainant aussitôt sur sa possible identité. On lui avait donc déjà prévenu de sa venue. C’était peut-être pas plus mal, quand on voyait la scène.


    "Tu ne serais pas là pour le poste de soldat par hasard? Tu aurais pu le dire plus tôt!"

    Bah tiens. Si au moins elle avait pu répliquer, elle en aurait placé une. Mais compte tenu de ce caractère supérieur, autant se taire et répondre quand le temps serait venu.
    Il se tût alors et la toisa. Elle prit ça comme une invitation à prendre la parole. Elle regarda dans sa direction mais sans croiser son regard. Elle avait entendu dire que certains Péchés pouvaient crever les yeux de ceux les regardant mal. Mais qu’est-ce qui était mal vu pour lui ?

    « Veillez m’excuser. Mais vous avez raison, je suis ici pour prendre l’un des postes de soldat… A votre entier service. Bien sur, le dernier mot vous reviens.»


    Elle l’avait un peu brossé dans le sens du poil, mais puisqu’il aimait être au sens de l’attention, elle espérait être à la hauteur. Au pire, il ne se priverait pas de lui faire savoir le contraire.


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://l-avventura.forumactif.com/forum
Akinari
Admin
avatar

Messages : 286
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: WHEN LIGHT MEET DARKNESS - Taltos Lou    Dim 22 Juil - 14:56

(« Veuillez m’excuser. Mais vous avez raison, je suis ici pour prendre l’un des postes de soldat… A votre entier service. Bien sur, le dernier mot vous reviens.»)

Elle n'avait pas montré d'agacement à sa réplique, voilà une bonne chose. S'il y a une chose pire que de se trainer une enclume, c'est bien de se trainer une enclume qui en plus prend la peine de vous pourrir la vie en critiquant vos décisions ou encore en manifestant son mécontentement à la moindre remarque. Heureusement pour lui, celle-ci semblait docile, voir même très docile, ce qui le fit sourire. Enfin un peu de respect pour sa personne! Ce n'est pas trop tôt. Décidement il n'y avait que des gardes pour lui donner tout le respect qu'il mérite, les autres péchés n'étaient qu'une bande d'ignorants sans cervelle. Peut-être agissait t'il comme ça par crainte, mais peut importe, au moins il était respecté.

Mais ce n'est parce qu'elle se montre docile qu'il allait se permettre d'être doux avec lui. De toute manière la douceur il ne connait pas. Et puis zut quoi, on n'est pas chez les bisounours! Du moins c'est ce qu'il pensait. Comme il considérait tout le monde comme une bande de minables incapable de faire quoi que se soit sans être guidés par quelqu'un de compétent (c'est à dire lui), il prenait un malin plaisir à tout diriger, à donner des ordres. Cela lui permettait aussi davantage de se sentir supérieur aux autres. En plus de ça, en grand perfectionniste, il ne voulait pas que les choses soient bien faites, mais qu'elles soient faites de manière impécable, et gare à vous si ce n'est pas le cas !

Pendant ce moment où il l'a vit lui parler, il remarqua qu'elle chercha volontairement à ne pas croiser son regard. Encore un bon point.

"Va pour cette fois, je suis d'humeur clémente."

Dit-il en soupirant, la politesse de la demoiselle ayant quelque peu calmé sa colère. Maintenant il ne restait plus qu'a se présenter à à lui expliquer clairement ce qu'il attendait d'elle. A vrai dire ce qu'il espérait pourrait se résumer en trois mots : Obéissance, Respect, Rigueur. Quelque chose que les cervelles ne primates étaient incapables d'assimiler, alors autant développer. Il se racla la gorge puis lui commença;

"Tu dois avoir entendu parler de moi je suppose. Je suis l'un des 7 péchés majeurs, l'Orgueil. Mon nom est Akinari, mais tu m'appeleras "Monsieur Akinari" ou Monsieur tout court. C'est clair? Sinon, il y a bien sûr des régles que tu dois respecter : Tu devra être toujours disponible à n'importe quel moment de la journée, ne pas discuter mes ordres ni même mes choix, j'attends aussi un minimum de respect, étant ton supérieur, et je voudrais aussi qu'a l'avenir toutes les tâches soit parfaitement accomplies et j'insiste sur le mot "parfait"."

Il fit une pause pour la fixer droit dans les yeux.

"Tu as des questions ? C'est quoi ton nom au juste ?"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-abyss-rpg.conceptforum.net
Taltos Lou
La résistance
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 19/07/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: WHEN LIGHT MEET DARKNESS - Taltos Lou    Dim 22 Juil - 16:24

    Il parut réfléchir à sa réplique. Analysait-il le son de sa voix ? Pour percevoir un quelconque ton désobligeant ? Ou alors qu'elle n'allait pas être à son goût côté obéissance ? Pourtant, il parut se détendre un peu, son visage se décrispa un peu. Se calmait-il un peu après l'avoir entendu dire qu'il avait raison ? Qu'elle lui demande de l'excuser pour son comportement ? Ce qu'elle n'aurait pas eu besoin de faire avec quelqu'un d'autre. Elle n'avait aucune raison de demander ça, puisqu'elle n'était pas en faute, sur rien du tout. Mais c'était l'Orgueil, et il faut mieux ne pas le froisser en le contredisant. Elle ne l'avait jamais rencontrer mais elle s'était déjà préparer, elle savait déjà ce qu'elle devait et ne devait pas faire. Ne pas monter la voix, ne pas croiser son regard, ne pas être dans ses pattes. En gros, ne pas être un boulet pour ce Péché sinon elle ne resterait pas longtemps à son service. Ce qui était plutôt crucial pour l'avancement des choses.

    Il reprit la parole. "Va pour cette fois, je suis d'humeur clémente." A l'entendre, c'était réellement de sa faute. Comme si elle avait pu faire quelque chose, ou même dire quelque chose, alors qu'il l'avait agresser verbalement dès son entrée. Enfin, elle savait qu'elle devrait faire avec ce caractère, puisqu'elle l'avait choisi. Mais ça n'allait pas être du gâteau et ça commençait à se voir. Elle le laissa donc poursuivre son discours. Entendre parler de lui ? Évidemment, qu'elle en avait entendu parler, tout les Péchés Majeurs sont connu. Au moins de nom. Bien que leur "vrais" noms ne courent pas les rues. Les gens préfèrent se tenir à leur trait de personnalité. "Monsieur Akinari" "Monsieur", il ne faisait pas semblant dans son comportement. Comme elle l'avait pensé, elle allait devoir être à son service jour comme nuit, ne discutant jamais ses ordres. Ce qu'elle n'aurait pas songer faire de toute manière, elle tenait à la vie. Et en plus il était du genre perfectionniste, elle se demanda un cours instant si elle avait bien fais de choisir un Péché aussi difficile à servir. Mais elle allait relever le défis.
    Lou voulu détourner les yeux lorsqu'il eut terminer mais il se mit à la fixer sans retenue. Elle ne pu que regarder ses yeux à son tour. Découvrant par la même occasion leur couleur, leur forme et leur intensité. Comme tout le reste de son corps, cette partie reflétait son caractère rogue et supérieur.
    Elle répondit donc, en prenant soin de montrer tout le respect qu'elle pouvait lui porter.

    " Je ferais tout mon possible pour vous satisfaire, Monsieur.Quel que soit l'heure et le jour. Et je m'appelle Lou Taltos, Monsieur."


    Elle marqua une courte pause avant de lui poser la question fatidique :

    " Vous acceptez donc mes services Monsieur ?"


    Elle espérait avoir mit assez de "monsieur" à son goût. Mais elle avait fais en sorte de ne pas se mettre au centre de la discussion, de manière à ce que ce soit toujours lui. Ce qui ne devrait que lui plaire, puisqu'il est l'Orgueil en personne.
    Après quelques réflexions sur ce qu'elle pourrait faire pour lui lécher un peu plus les bottes, histoire qu'il se sente aussi supérieur que possible en sa présence, elle s'approcha doucement de lui. Puis, arrivée à sa hauteur, elle mit un genou à terre et baissa la tête avant de prendre une nouvelle fois la parole :

    " Quels sont vos premiers ordres, Monsieur Akinari ? "


    Alors qu'elle terminait sa phrase, elle eut soudain un peu peur. Avait-elle trop parler ? Ne lui laissant pas le temps de répondre ? Prendrait-il ça pour un affront ? Elle garda le regard sur le sol, en espérant que son esprit partait trop loin, et qu'elle se faisait des films pour rien.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://l-avventura.forumactif.com/forum
Akinari
Admin
avatar

Messages : 286
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: WHEN LIGHT MEET DARKNESS - Taltos Lou    Dim 22 Juil - 19:13

Pour l'instant, tout se passait bien, il en fut agréablement surprit. Ce n'était pas tout le jour qu'il rencontrait une personne aussi agréable à vivre, surtout depuis son arrivée ici. Ce qui eut pour effet de se détendre quelque peu. Au moins il n'avait pas à s'efforcer de lui faire rentrer dans le crâne les bonnes manières. Enfin, il faudrait tout de même qu'il pense à se renseigner sur elle, par curiosité, mais aussi par sécurité.... Il toujours bon d'en savoir le maximum sur la personne que l'on à en face de lui. C'est une régle qu'il a toujours appliqué avec n'importe quel personne. Amis ou ennemis, les conaissances peuvent s'avérer utiles, comme cela on manipule plus facilement les personnes, on sait sur quel boutons pousser pour faire mal. Personnelement il avait bien envie de jouer avec ses nerfs, histoire de voir jusqu'a quel point elle pouvait restait calme. Cela allait être une délicieuse expérience, ça c'est sûr...Mais pour l'instant, il devait se concentrer sur le moment présent.

("Je ferais tout mon possible pour vous satisfaire, Monsieur.Quel que soit l'heure et le jour. Et je m'appelle Lou Taltos, Monsieur.")

*Lou...Taltos...Hmm..*
Ce nom lui disait quelque chose. Faisait-elle partie d'une famille noble abysienne?Intéressant....Cela expliquait pas mal de choses. Il trouvait pourtant étrange le contraste entre sa tenue très décontracté et son caractère calme et ordonné. C'était...étrange, étrange, mais amusant. La tenue mis à part, ce qui importe c'est ses compétences et pour l'instant il n'avait encore rien vu. Pourquoi ne pas lui faire passer un petit test? Sans qu'elle le sache bien sûr.

("Vous acceptez donc mes services Monsieur ?")

"J'accepte tes services. Tu as intérêt à ne pas me décevoir, sinon je prendrais les dispositions nécessaires."

Inutile dans dire plus, même une cervelle de moineau est capable de comprendre cela et puis tant pis si elle n'a pas saisit, il n'allait pas non plus prendre la peine de répéter. Il détourna le regard un instant histoire de réfléchir à la manière dont il allait lui faire passer cette fameuse épreuve. Son esprit s'emplit de diverses idées toutes plus horrible les unes que les autres. C'était bien la première fois qu'il avait quelqu'un prêt à obéir aveuglement à ses ordres, du moins il l'espérait. En tout cas, il comptait bien en profiter.

Il reprit ses esprit lorsqu'il l'a vit mettre un genou en terre, comme le ferait un chevalier devant son roi. Il en fut tout destabilisé, à tel point qu'il en resta sans voix pendant plusieurs secondes. Des rougeurs avait aussi commencés à colorer ses joues. Personne n'avait encore jamais fait cela pour lui, bien qu'il l'ait toujours espérer. De toute sa vie il n'avait vécu un si bon moment. Il était comme sur un petit nuage. Il était décidément bien tombé, quelle chance.

("Quels sont vos premiers ordres, Monsieur Akinari ? ")

Mais il devait maintenant se reprendre, garder l'esprit clair. Il voulait toujours la tester . Car c'est bien beau d'être poli et respectueux, mais il voulait vraiment savoir si elle était capable de tout pour lui. D'un ton sec et autoritaire il lui ordonna :

"Suis-moi et ne traine pas".

Ils marchèrent un petit moment dans les couloirs jusqu'a ce qu'ils croisent des gardes qui, semblait-il, avait attrapé un esclave s'étant enfui de chez son maitre. "Je m'en occupe" se contenta t'ils de leur dire. Cet esclave tombait à point nommé. Un sourire mauvais commençait à se dessiner sur ses lèvres.

"Lou. Occupe toi de sa punition. On le reconduira ensuite chez lui. Montre moi comment tu te débrouilles."

Il alla s'adosser contre un mûr, les bras croisés et attendit sagement qu'elle se mette à l'oeuvre, si elle comptait s'y mettre...








_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-abyss-rpg.conceptforum.net
Taltos Lou
La résistance
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 19/07/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: WHEN LIGHT MEET DARKNESS - Taltos Lou    Dim 22 Juil - 21:04

    Akinari ne s'énerva pas malgré qu'elle eut pensé avoir trop parler. A croire qu'elle se faisait effectivement des films et qu'il ne le prenait pas mal. Ou alors serait-ce ces mots et/ou son comportement qui le mettait de bonne humeur ? Si c'était le cas, elle se félicitait mentalement pour sa prestation. Tout en se demandant combien de temps elle pourrait lui lécher les bottes de la sorte. Probablement jusqu'à ce qu'elle ait terminé sa mission et que la Résistance soit parvenu à leur but.
    Son nom eut l'air de lui évoquer quelque chose. Mais il n'en dit pas plus. Les Taltos était une vieille famille qui vénérait le Maître et les Péchés, mais ils ne s'étaient pas distingués dans quoi que ce soit. Sauf maintenant, la première de la famille au service de leur "dieu". Bref, sujet peu important.

    "J'accepte tes services. Tu as intérêt à ne pas me décevoir, sinon je prendrais les dispositions nécessaires."


    Sur ce point, c'était clair. Quelque soit le Péché qu'elle aurait choisi, elle savait qu'aucun ne tolérerait un faux pas. Et peut-être lui davantage que les autres, compte tenu de son caractère supérieur et souhaitant tout contrôler. Elle savait à quoi s'en tenir et ne ferait pas de bourdes. Du moins, c'est ce qu'elle espérait. Mais qui peut savoir ce qui passe par la tête d'un de ces cinglés de Péchés ? Avait-elle envisagé tout ce qu'il pourrait lui demander ? Peut-être pas. Mais elle se dit qu'elle aviserait le moment venu.
    Alors qu'elle lui avait montré en quelque sorte, sa soumission à ses ordres prochains, il n'avait rien dit. Elle aurait bien aimé voir son visage, une quelconque réaction, mais elle ne s'était pas relevée. Mais qu'aurait-elle pu y trouver ? Probablement du contentement. Ce genre de personne devait avoir l'habitude de voir ses gestes. Elle pourrait surement le voir dans les prochaines semaines, mois voir années à son service.
    Il reprit la parole après quelques secondes de silence, sa voix était toujours arrogante.

    "Suis-moi et ne traine pas".

    Elle se releva aussitôt et lui cola aux basques. Enfin, pas trop près quand même, elle ne voulait pas qu'il le prenne comme une sorte d'affront, qu'elle veille être à sa hauteur. Elle était sûr qu'il n'apprécierait pas ce genre de comportement, et voulant rester sous ses ordres, elle devrait faire attention à ses gestes.
    Il marchèrent quelque temps dans les couloirs, elle se demandait où il allait l'emmener et surtout pour quoi faire. C'est à ce moment qu'ils croisèrent des gardes et un esclave, apparemment il avait fuit la demeure de ses maîtres. Ca allait lui couter cher, très cher. Elle ne donnerait pas cher de sa peau. "Lou. Occupe toi de sa punition." Elle se figea quelques secondes en entendant ces paroles, mais elle se reprit très vite. Il n’apprécierait surement pas ce genre de réaction. Il voulait qu'elle lui passe un savon ? Mais dans quel genre ? Sanglant ? Propre ? En touchant des points sensibles mais pas vitaux ? Il ne lui avait strictement rien dit. Il l'a laissait totalement faire. Elle devait lui montrer de quoi elle était capable ? C'était donc son premier ordre ? Ce n'était pas très surprenant à vrai dire. Mais ça faisait des années qu'elle ne tolérait pas les hommes torturant les esclaves. Et pourtant, elle allait devoir le faire si elle voulait gagner un peu sa confiance.
    Elle le vit aller contre un mur, surement pour la regarder faire. Elle n'avait pas vraiment le choix. Soit, elle ne refusait de maltraiter cet inconnu et son rôle d’espion tomberait à l'eau. Soit, elle allait se salir les mains pour un avenir peut-être pus heureux pour eux. Elle choisit donc la deuxième option. Elle n'aurait guère pu faire autrement, sinon elle n'aurait jamais songer à ce poste.

    Lou se dirigea donc vers l'esclave. Un homme entre deux âge mais qui paraissait déjà marquer par trop d'évènements. Elle n'avait pas encore décidé ce qu'elle pourrait lui faire. Que ce soit guérissable rapidement mais qu'elle montre qu'elle n'ait pas peur de faire souffrir ces humains.
    Elle sorti donc sa dague et déchira la chemise en lambeau de l'homme. Elle le frappa au visage pour qu'elle tombe au sol, elle le donna ensuite un coup de pied pour le placer sur le ventre. Elle s'agenouilla près de lui et elle commença à lui taillader le dos de toutes parts. Les blessures étaient assez profondes pour voir le sang couler et commencer à recouvrir le sol, mais surement pas assez pour meurt exsangue. Pendant tout ce temps, Akinari ne pu rien voir, à part ses mouvements aller et venir sur le corps de l'homme.
    Quand elle se releva, elle essuya son arme sur le morceau de tissu de l'esclave et se mit de côté pour qu'il puisse voir.
    On pouvait lire en lettres majuscules écrit :
    "Il faut savoir rester à sa place."
    Elle attendait maintenant sa réaction, sans dire un seul mot. Savoir si elle avait "bonne impression" ou pas. Dans le cas où la réponse serait négative, se débarrasserait-il d'elle de suite ?



_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://l-avventura.forumactif.com/forum
Akinari
Admin
avatar

Messages : 286
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: WHEN LIGHT MEET DARKNESS - Taltos Lou    Lun 23 Juil - 17:50

Ils quittèrent la salle en silence, lui reprenant pleinement ses esprits après ce geste inattendu. Marchant à allure soutenue il ne s'était pas retourné pour la regarder , il sentait tout de même qu'elle était proche de lui, proche, mais pas collé, encore un bon point. Il espérait qu'une opportunité de la tester se présente et celle-ci se présenta quelque mètres plus loin. Cette fille avait intérêt à être à la hauteur. Après tout ce chemin sans faire aucune fautes, s'il découvrait qu'elle n'était pas capable de faire quelque chose d'aussi simple que de punir un esclave, il est clair qui serait déçu, cela l'énerverait même franchement. Il avait maintenant placé la barre très haute avec elle, comme avec tout le monde d'ailleurs.

Adossé contre le mur il observa attentivement le comportement de son élève. Elève, car oui si elle relevait le défi il comptait bien lui apprendre les ficelles du métier. Enfin, encore fallait t'il quel passe avec brio le test. Tout allait se décider maintenant. Mais que ferait-il si cela se passait mal? Aller t'il la renvoyer? Non, c'était tout de même un bon élément alors il se contenterait de la punir.

De même, il ne sufisait par juste d'obéir à ses ordres, il y avait une manière de faire pour action, et bien sûr seule la sienne est valable. C'est bien pour cela qu'il ne lui avait donné aucunes indications, comme il l'avait dit, il voulait voir comment elle débrouille. Alors, comment aller t'elle s'y prendre?

Il l'observa, elle sembla pensive un moment. Hésitait-elle? Puis elle s'avança vers l'esclave en question pour lui donner un bon coup de poings. Puis après l'avoir retourné sur le dos il l'a vit sortir un poignard pour faire on ne sait quoi, placé où il était il n'avait pas un bon angle de vue. Cependant, vu les hurlements de douleurs que poussait l'homme, cela avait l'air d'être horrible.
Un frisson lui parcourut tout le corps alors qu'il se délectait de voir cette pauvre larve, totalement impuissant. Il faisait tellement pitié, pauvre petite chose sans défense tombé dans le gueule du loup...

Il aurait tellement voulu la rejoindre, cela le frustrait de rien pouvoir faire alors que la victime était si proche. De la où il était il pouvait sentir sa peur et se détresse...Il implorait de l'aide entre deux cris, à bout de souffle. Il du faire un effort surhumain pour se retenir. Il ne devait pas perdre son objectif de vue, il devait rester concentré... Elle semblait avoir finit puisqu'elle se retira et essuya son poignard soigneusement. Sur le dos de l'esclave on pouvait y lire "Il faut savoir rester à sa place."

"Hé, Hé, J'apprécie la touche personnelle. Bon, ce n'est pas si mal pour un début"

Il s'approcha à son tour de l'esclave pour l'écraser de son pieds droit, y mettant tout son poids.

"J'espère que que cela t'es rentré dans le crâne, stupide esclave. Et encore, tu as eu de la chance de tomber sur une débutante".

Se retirant, il se tourna ensuite vers Lou, la sondant de son regard doré, histoire de juger de l'était d'esprit de la demoiselle. Etait-elle stoique, apeuré, dégouté, peut-être amusé ?

"Bon, en route pour le quartier sud. Voici l'adresse."

Il lui tendit les dossier concernant l'esclave que les gardes lui avait donné juste avant.










_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-abyss-rpg.conceptforum.net
Taltos Lou
La résistance
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 19/07/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: WHEN LIGHT MEET DARKNESS - Taltos Lou    Lun 23 Juil - 20:43

    Les cris de cet esclave résonnait encore dans sa tête alors qu'Akinari venait examiner son travail. Il ne parut pas être mécontent de son initiative. Et c'est ce qu'elle avait espérer. Elle ne voulait pas ajouter à la torture de l'homme, son échec à son premier ordre. Mais plus les secondes passaient et plus elle se félicita dans le coin de sa tête. Bien sur, pas d'avoir mutilé l'inconnu mais de n'avoir, pour le moment, pas fait tomber sa couverture à l'eau. Elle arrêta bien vite ce sentiment, en se disant que ce n'était que le commencement, et qu'il lui demanderait probablement bien pire dans les semaines à venir.

    "Hé, Hé, J'apprécie la touche personnelle. Bon, ce n'est pas si mal pour un début"


    Alors ça ne lui avait pas déplu? Mais à l'entendre, ça n'était pas non plus très impressionnant. Après tout, le temps que ça lui suffisait pour qu'elle reste sous ses ordres c'était le principal. Elle ne voulait pas faire couler plus de sang qu'il n'en fallait pour ses beaux yeux. Elle ferait le minimum pour le distraire si c'était au détriment de ces malheureux.
    Akinari ajouta sa pointe d'humiliation en l'écrasant sur le sol avec son pied. Comme on écrase un insecte qui serait sur son chemin. Mais s'il ne faisait que ça, l'esclave pouvait se dire heureux. Elle était d'accord avec lui : S'il était resté aux mains des autres gardes ou même était tombé entre les pattes d'un de ces Péchés, il aurait perdu beaucoup plus de sang et souffert beaucoup plus longtemps. Au moins, avec elle, il aurait simplement les cicatrices pour le reste de sa vie, mais n'aura souffert que quelques minutes.
    Elle reprit ses esprits quand elle l'entendit parler :

    "Bon, en route pour le quartier sud. Voici l'adresse."


    Qu'est-ce qu'ils allaient bien faire dans ce quartier ? Il voulait qu'elle le ramène chez ses maîtres ? Mais pourquoi ? Les autres gardes auraient pu le faire. Elle osa sa question tout en prenant les dossiers.

    "Vous voulez que je le ramène chez ses propriétaires ? "


    Elle savait que sa question n'allait pas lui plaire. Mais qu'est-ce qu'il voulait qu'elle aille y faire ? Il ne lui avait pas non plus dit s'il viendrait avec elle. Donnait-il toujours des ordres sans rien préciser ? Elle resta à ses côtés attendant les prochaines directives, ou simplement l'engueulade qu'elle allait se prendre.






    {HRP : désolée pour ce petit poste ^^"}

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://l-avventura.forumactif.com/forum
Akinari
Admin
avatar

Messages : 286
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: WHEN LIGHT MEET DARKNESS - Taltos Lou    Mar 24 Juil - 21:20

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-abyss-rpg.conceptforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: WHEN LIGHT MEET DARKNESS - Taltos Lou    

Revenir en haut Aller en bas
 

WHEN LIGHT MEET DARKNESS - Taltos Lou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Age of Light and Darkness
» Ahem.. Please to meet you ?.
» Editeur light libre
» Meet Up - 27 février BD Cosmos à Laval
» the light of aerendil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The abyss :: Partie RPG :: Quartier sud :: Résidence du maitre-