¤¤¤¤¤¤¤¤
 

Partagez | 
 

 Halloween Night n°1 [Participant inscrit uniquement]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iwanishi Droski

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 20/09/2012
Age : 23

MessageSujet: Halloween Night n°1 [Participant inscrit uniquement]   Mar 20 Nov - 22:11

Pour vous inscrire ----> [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Mes pauvres billets verts... envolés pour une fête de cauchemars.


- On dirait vraiment des feux follets... des milliers de feux follets. À croire que l'enfer se trouve vraiment ici, pensa Iwanishi à voix haute, dans ses pensées.

Qui ne connaît pas la légende de ces boules de feu mystique aux couleurs vives et enivrantes ? Bon, pour faire court, on raconte que si on se perd la nuit près d'un cimetière, ou dans une forêt, on risque de voir des feux follets. Des flammes ayant chacune leur couleur, ricanant entre elles et essayant de vous guider dans les ténèbres de la nuit. Pour vous mener où ? Certains pensaient que ces feux les aidaient à retrouver leur chemin, du moins, c'était avant de se retrouver en enfers. Ne jamais, jamais, jamais suivre des feux-follets. C'est clair, bande de vermisseaux naïfs ? Où vous irez droit en enfers.

Mais revenons à nos moutons. Si l'Avarice disait cela, c'était parce que les habitants qu'il avait nommé décorateurs avaient installé des lampions dans les branches de chaque arbre présent dans le parc. Mon Dieu... bonjour la facture d'électricité ! Tout le monde sait bien que les fêtes sont les meilleurs moyens de perdre du fric, bon sang ! Alors, pourquoi Diable en faire une !!? Foutu vote à main levée entre grand Maître Pêché Capitaux, vote à l'unanimité. Enfin, c'était quand même lui qui devait s'occuper de la décoration et de la caisse pour tout ce qui était achat de petites pâtisseries et de boisson. Bien heureusement, d'ailleurs, il espérait vraiment rembourser la facture d'électricité. Et pour ça, Iwanishi avait veillé à ce que tout soit bien présenté. La fête se déroulait principalement au centre du parc, alors, c'est là où était disposé des tables drapées de nappes noires avec des bordures blanches formant comme des toiles d'araignées. Et bien sûr les pâtisseries étaient bien dispersées dessus, mise en valeur par des serviettes orangées, et tout dans le thème d'Halloween. C'est pourquoi, on avait fait commande dans une boulangerie pour qu'il fasse toute leur bizarrerie... du genre, des yeux consommables, un gâteau cervelle et j'en passe. Bref ! Encore des stupidités qui vont lui valoir de belles factures ! Et Droski était loin d'avoir fini de se plaindre. Parce qu'après la fête, il était prêt à parier que l'endroit sera plein de déchet ! Et qui c'est qui va devoir verser de l'argent pour nettoyer les lieux ? C'est bibi. C'est vrai qu'Iwanishi n'était pas vraiment obligé de payer ces gens mais, s'il ne le faisait pas, les gens feraient leur boulot à moitié et puis, cela engendrait bien d'autres problèmes très ennuyeux. Il ne préférait même pas se les énumérer.

La nuit était tombée entre temps et c'était là qu'on pouvait admirer au mieux la décoration du parc. Mais Iwanishi fit abstraction du reste, il devait encore s'occuper d'une dernière chose. Les habitants d'Abyss était venu en masse et pour parfaire cette petite fête, il fallait enclencher la musique et s'occuper du feu de camp ou à minuit pille un conteur viendrait nous citer des histoires d'épouvante. Avec en prime... une soupe à la citrouille gratuite. GRATUIT, nom d'un chien ! Comment les autres maîtres avaient-ils pu laisser passer ça !!? Il n'y avait vraiment que l'Avarice pour s'en faire de la fortune de la ville ? Enfin... il imaginait bien qu'il n'avait pas trop le choix. Allez... soyons... charitable... Yerk.

C'est avec un sourire à faire dresser les poils de la nuque qu'il se mit à allumer le jeu de camp avant de faire signe à un homme près d'une stéréo pour qu'il enclenche la musique. C'était aussi Droski qui avait choisi le style de musique de la soirée, ne souhaitant pas avec à s'écorcher les oreilles avec du rap ou encore du zouk... Il avait opté pour un style un peu plus dark, un peu plus sombre sans aller à l'extrême. Il aurait bien voulu passer du bon métal, du son à vous arracher les oreilles, mais cela n'aurait pas plus à tout le monde. Bon, un peu de Maryline Manson, Rammstein, Celldweller, Oomph! et Blutengel devraient faire l'affaire. À près tout, ça restait bien dans le thème d'Halloween. Et gare à celui qui osera se plaindre de ses choix musicaux.
Bien, le feu allumé, Iwanishi se redressa en regardant les flammes s'agitées, dévorant goulûment papier et bûche. Le jeune homme retourna dans ses pensées, se demandant quoi faire maintenant que la fête avait commencée. Ou était les autres maîtres, aussi ? Ils n'allaient quand même pas tout lui mettre sur le dos question organisation quand même !!? Enfin... d'un autre, ça ne l'étonnerait pas du tout.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Iwanishi Droski le Dim 16 Déc - 20:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagema Seiji

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 23
Localisation : Abyss

MessageSujet: Re: Halloween Night n°1 [Participant inscrit uniquement]   Jeu 22 Nov - 14:52

C’est la fête aujourd’hui, voilà une bonne excuse pour profiter d’une très bonne soirée arrosée ! Et en plus costumé ! Je m’étais vêtu d’un costume de vampire, un peu plus classe et de première qualité. Il faut dire que j’avais dépensé tout mon argent là-dedans. Sans oublier de garder des réserves pour mon « sang » en poudre. Vivement la prochaine roulette russe ! Toujours renflouer les caisses, comme le disait si bien mon bon maître Iwanishi. Il avait aussi dit que le costume de vampire était très réussi. Mais vu le sourire qu’il avait eu en disant ça, j’avais bien vite compris qu’il se moquait de moi. Mais il était vrai que mon teint pâle et mes yeux injecté m’aidaient bien pour parfaire mon déguisement. C’était devant ma glace que je me suis reniflé un raille avant de mettre mes fausses canines de vampire, en me redressant pour m’admirer, j’avais bien remarqué que mes yeux brillaient. Ravivant le rouge qui s’incrustait dans le blanc de mes yeux. Ça me faisait un peu peur, mais ça ne suffisait pas pour me faire arrêter. Surtout quand on sait que dans quelques minutes, j’allais être en super forme autant physiquement que mentalement. Je reculais de quelques pas du lavabo avant de me mettre à pomponner mon habit aristocrate. J’étais habillé tout de noir, chemise en queue de pie, avec une sorte de froufrou blanc qui dépassait du col de mon haut. Pour le bas, un simple pantalon et des bottines très inconfortable mais qui me donnait beaucoup de classe. Et pour finaliser le tout, un long manteau tout aussi noir que le reste se drapa sur mes épaules. Je me mis un peu à courir par si et par là en regardant derrière moi. Mon manteau faisait aussi office de cape, je me sentais comme un Batman prêt à terrasser les vilains méchants de la ville ! Ou a chasser un homme cupide et le capturer pour me le garder rien que pour moi. Fallait-il encore que je le retrouve dans la fête.

Il me fallut pas plus de vingt minutes pour arriver au parc, je n’avais pas envie de traîner, profité des effets de la drogue pour courir et dépasser mes limites. Je ne craignais pas la transpiration, j’ai mit le nouveau déo Axe. En espérant que ça attire Iwanishi et non une tonne de nana. Ce serait le pire des combles pour un gay comme moi. Je regardais partout autour de moi, à la recherche d’un homme de taille moyenne avec des cheveux verts et un chapeau vissé sur la tête. Je ne me laissais même pas distraire par les décorations qui m’entouraient. Après tout, je pourrais la regarder après avoir trouver mon protecteur. Le fait d’avoir participé à faire la décoration, allant été obligé par Iwanishi, cela m’aidait bien à contenir ma curiosité sur ce qui m’entourait. C’était moi qui m’étais occupé de mettre des lampions sur les branches d’arbre. Heureusement qu’on était plusieurs pour faire ça, sinon, on aurait jamais finit a temps ! En plus qu'arbres après arbres, on commençait à avoir mal aux mains, souvent éraflées par l’écorce ou mutilées parce que la corde de la lampe devait être bien attachée. Et comme si on en avait pas fait assez, le verdâtre à la belle gueule m’a forcé à finir d’attacher des ballons reliés à une ficelle aux lampadaires et au grillage du parc. Les ballons étaient recouverts d’un drap blanc et on avait gribouillé un gros smiley dessus pour faire des petits fantômes. C’était mignon mais horriblement chiant à fixer. Enfin, j’imagine que tout ce mal en valait la peine. En plus que cette petite fête était aussi censée rapprocher les sept grands maîtres et les habitants. Et une nouvelle excuse pour taper la discute avec mon préféré !

Le voilà ! Près du feu de camp, les flammes illuminant sa silhouette. Je ne tardais pas pour m’approcher de lui discrètement, collant mon torse à son dos et me penchant pour susurrer à son oreille un simple « salut ». Profitant pour renifler son odeur. Une odeur qui m’était de plus en plus commune. A croire qu’il avait frotté de l’argent sur sa peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chii
7 péchés capitaux
avatar

Messages : 215
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 21
Localisation : Dans ton panta-Bref. X)

MessageSujet: Re: Halloween Night n°1 [Participant inscrit uniquement]   Ven 30 Nov - 10:52

I can't believe we're the same species
You're not arachnid in disguise
Throw off these dusty dreams
And believe I'd resurrect your sacrifice!
I crave reality
Because we don't know how hard it is to breathe this history
And I would do it all again!


Elle était tranquillement en train de sommeiller dans ses Appartements, bercée par une sorte de Musique Métal dont elle ne connaissait ni l'air, ni le chanteur, lorsqu'on était venu la prévenir de la Fête. Le Soldat lui avait calmement expliqué la situation, en précisant bien que c'était le Maître qui avait ordonné cela, soi-disant pour les amuser un peu, les divertir de leur travail quotidien. Fatiguée, elle l'avait congédiée d'un geste de la main, et s'était levée, les yeux dans le vague. Akinari disait que leur Père se fichait bien de ce qu'il pouvait leur arriver, et que personne n'était même sûr qu'il existe. Alors, quel but réel avait cette Fête? Troublée, elle s'était tout de même décidée a se préparer, et cherchait encore un déguisement a adopter, lorsqu'elle se rappela que le thème du Spectacle était Halloween. Halloween, oui, cette ridicule tradition humaine qui consistait a sonner a des portes en réclamant des Bonbons.Heureusement qu'ils avaient tous passés cet âge, parce que si on lui demandait ça ce soir, elle serait parfaitement capable de péter un câble. Les évènements de ces derniers temps la laissait perplexe, douteuse : elle ne songeait même plus a descendre en Ville, juste pour martyriser les Abyssiens. Elle ne comprenait plus la Raison de son Existence, et elle se demandait même si elle en avait un jour eu. Ses doigts effleurèrent doucement sa robe de cuir noir, qui pendait dans son armoire, et elle secoua négativement la tête. On avait dit une fête, pas une séance de masochisme-sadisme. Décidément, elle n'avait aucune sainte idée de quoi mettre pour la Soirée. Aussi opta-t-elle pour un débardeur noir, accompagné d'un short tout aussi noir, et de collants couleur chair. Puis, elle enfila une Pèlerine rouge, dont elle déchira les bords. Elle ramena ses cheveux rose en un chignon sophistiqué, dont quelques mèches venaient caresser ses joues, puis rabattit sa capuche sur sa tête. Elle ouvrit son armoire spéciale-armes, et les fit toutes tinter des doigts, souriant a chaque son produit. Une véritable mélodie du Bonheur pour elle. Finalement, elle opta pour une faux. Simple, mais efficace. De toute façon, elle ne s'en servirait probablement pas ce soir. Elle sortit de sa chambre sous les regards étonnés des Gardes, qui n'avaient certes pas l'habitude de la voir ainsi vêtue, et s'enfonça dans l'obscurité du Soir, en direction de la Ville-Basse.

Et, quelques minutes plus tard, elle arriva devant le Parc, illuminé de parts et d'autres par de jolis lampions lumineux. Elle se surprit a sourire en apercevant les ballons en forme de fantômes qui se balançaient dans les airs, et entra dans le Parc. Il y avait beaucoup de gens, pour la plupart des Abyssiens. Ils étaient certainement là pour profiter de la Nourriture et des boissons mises a disposition. Petits Coquins, va. Un coup d'oeil autour d'elle l'assura de l'absence des Gardes, dont elle s'étonna grandement. Tiens donc, voilà qu'on les laissait s'amuser en ayant conscience des dégâts que ça causerait, maintenant? Haussant les épaules avec indifférence, elle courut presque jusqu’à un coin du Parc, près d'un robuste chêne. C'était le seul a ne pas avoir été décoré, a cause de sa hauteur vertigineuse. Et donc, le seul a ne pas avoir l'air crétin. Elle s'y adossa tranquillement, et continua a détailler les personnes présentes dans son coin. Un éclat vert attira son attention, et alors qu'elle croyait apercevoir Akinari, ce fut un toute autre garçon qui tourna la tête dans sa direction. Rien que furtivement, elle put voir ses cheveux verts courts, ses pupilles dorées. Aussitôt, elle sembla s'éveiller comme d'un songe, intéressée. Ce garçon ressemblait étrangement a l'Orgueil. Même si...celui-là avait quelque chose de différent. Il avait ce sourire malsain au coin de la bouche, qu'Akinari ne privilégiait que pour les situations graves. Et, il y avait aussi cette sorte d'attitude. Il semblait...cool, voilà le mot. Déchaîné, alors qu'Akinari gardait au mieux son calme et son sang-froid. En gros : un Orgueil-Junior. Manquait plus que ça pour la rendre plus morose. Ses yeux dévièrent sur l’espèce de ventouse rousse qui se collait au dos de l'Orgueil-Junior, et avec une légère grimace dégoûtée, elle le regarda lui chuchoter quelque chose a l'oreille. Non, elle n'était pas contre ce genre de relation. C’est juste que ça dérangeait toujours, surtout entre Péchés. Ayant fait le tour de la salle, et presque un peu déçue de ne pas avoir vue Akinari, elle baissa les yeux sur sa faux, qu'elle caressait de la paume de la main, comme elle l'aurait fait avec un chat.

Bilan de la soirée? N'oubliez pas vos costumes. Cette soirée risque d'être mortelle.



H.S:
 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Don't look at This...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akinari
Admin
avatar

Messages : 286
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: Halloween Night n°1 [Participant inscrit uniquement]   Sam 1 Déc - 16:29

Ce matin là, on toqua tôt à sa porte. Akinari, encore en plein sommeil, émergea doucement poussant un grognement d'exaspération au passage...Pas question qu'il bouge d'un pouce pour aller ouvrir. Et puis quoi encore? Qui se permettait de le déranger alors qu'il dormait? Les gens sont si stupides...ou alors ils sont masochistes, ils aiment se faire punir. Bon...tant pis pour la punition, il était trop bien dans son lit pour bouger. Il soupira et tenta de se replonger dans son sommeil, en vain. Les coups à la porte redoublèrent d'intensité, il entendit un garde l'appeler, s'excusant de le déranger de si bonne heure, mais que c'était urgent et blablabla et blablabla le reste on s'en fout. De toute manière il était bien trop endormit pour prêter attention à ses foutaises. Il se redressa d'un coup, envoyant valser les couvertures et se dirigea vers la porte d'un pas qui se voulait résolut, bien qu'encore endormit. Il ouvrit la porte au garde et le toisa d'un regard noir, sans dire un mot. Celui-ci lui tendit une lettre d'une main peu assuré avant de s'éclipser à vitesse grand v, tant mieux pour lui...

Son attention se porta sur la lettre, elle venait du maître en personne. Qu'est-ce qu'il lui voulait celui-là? Un miracle qu'il se souvienne encore qu'il existe... Il faillit mettre la lettre à la poubelle, mais se ravisa, tiraillé par la curiosité, décachetant l'enveloppe sans grande délicatesse. Une invitation? Pour une fête? Il a but ou quoi le vieux? Quoi que qu'est-ce qu'il en sait qu'il est vieux? Peut importe...Pourquoi cette idée saugrenue de faire une fête? Avec les abyssiens qui plus est. De toutes les choses les plus stupides qu'il avait put voir depuis son arrivée, celle-ci était bien la pire. Tout les péchés réunit dans un même endroit avec en plus des abyssiens. Comment espérait-il que cela se finisse? Mais bon, cette fête, ce n'était pas n'importe quelle fête...Elle s'inspirait d'une tradition humaine bien connue: Halloween. Sur terre, il aimait bien ce genre de coutumes. Bien sûr, il ne la respectait pas à la lettre, préférant faire peur au petits enfants afin de leur voler leurs bonbons. Cruel? Pas pour lui, cela l'amusait beaucoup. Mais quel costume choisir? Car oui, qui dit Halloween dit costume, cela va de soit. Enfin bref, il ouvrit son armoire pensif. .En fouillant dans un tiroir un tomba sur un serre tête rouge orné de corne de démon, ainsi qu'une longue veste d'un même rouge aux allures impériale. A la vue de ces objets, un sourire esquissa ses lèvres.

Il enfila donc un pantalon noir, une chemise noir et enfila la veste par dessus, laissant les deux entrouverte. Il finit par placer les cornes sur tête mis quelques chaînes d'inspiration gothique autour du cou, jeta un coup d’œil dans le miroir il se dit qu'il lui manquait quelque chose...Mais oui le trident,la fourche! Un diable sans trident ce n'est pas un diable voyons. Il mit un certain temps à la trouver, ce qui l'énerva pas mal, mais finit pas mettre la main dessus. Ce trident n'avait rien d'un jouet en plastique pour enfant, c'était un vrai, en fer forgé finement sculpté. Il avait longtemps économisé pour se l'acheter. Satisfait il finit par sortir de sa chambre puis de la demeure se dirigeant vers le parc non loin d'ici. Il ne rata pas les regards étonnés des gardes, mais ne s'en formalisa pas plus que ça, il faut dire que le rouge devait attirer l’œil, bien que ce soit un rouge foncé. Enfin, tant mieux si on le remarque, être vu, il aimait ça. Il avait hâte d'être à cette fête, cela promettait d'être riche en rebondissement...

Il faisait déjà nuit lorsqu'il arriva à l'endroit décrite dans l'invitation. Il inspecta les lieux, au premier coup d’œil, aucune tête connu. Pas qu'il en connaisse des masses de personnes, mais bon. Il jeta un coup d’œil au décoration, avançant lentement, puis son regard fut attiré par deux jeunes hommes. L'un lui ressemblait comme deux gouttes d'eau, cela le rendit extrêmement perplexe...Qui était-il?
Mais ce n'est pas ce qu'il le surprit le plus. L'autre garçon, un roux aux cheveux ébouriffés le collait de très près lui susurrant des mots à l'oreille. Est-ce qu'il était...ensemble? Il en resta bouche bée pendant au moins plusieurs secondes. Cela ne le dérangeait pas plus que ça, mais la sexualité n'ayant jamais frayé un chemin jusqu'à son esprit, il était quelque peu décontenancée face à ce qu'il appellerait lui «un débordement affectif». Peut-être était-ce parce qu'il n'avait jamais connu l'amour? En temps normal cela ne le dérangeait pas plus que ça, mais il n'allait pas non plus le crier sur tous les toits. Reprenant ses esprits il secoua la tête de droite à gauche, soupirant, puis il alla se caler le dos contre un arbre, n'ayant même pas remarquer la présence de la Colère...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-abyss-rpg.conceptforum.net
Lucia

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 11/11/2012

MessageSujet: Re: Halloween Night n°1 [Participant inscrit uniquement]   Sam 1 Déc - 17:19

    Une Fête où même les Esclaves pouvaient venir, ce n’était pas tous les jours. Bien évidement, je devais être en compagnie de mon Maître si je voulais être présente, mais tout de même. On autorisait les Esclaves à venir. J’avais du mal à y croire. Mais je n’allais pas m’en plaindre, honnêtement. Ca me permettrait de me changer les idées, de voir quelque chose d’un peu plus joyeux que tout ce qu’il y avait dans ce monde… Car oui, tout était glauque et morbide ici, il était presque impossible de voir quelqu’un réellement s’amuser. Alors préparer Halloween ne serait sûrement pas une mauvaise idée. Cela remontera le moral de beaucoup de mondes, et la population se plaindrait un peu moins dans les jours qui suivraient. A ce que m’avait dit l’Avarice, ou plutôt ce dont il avait daigné m’expliquer, c’était Le Maître en personne qui avait décidé qu’une fête aurait lieu. Et c’était mon Maître à moi qui avait finalement été forcé de préparer Halloween. Je le plaignais un peu, toute cette paperasse à remplir et l’argent à dépenser… Je ne le connaissais que peu, mais je savais que ce dernier point devait beaucoup le travailler en ce moment même. Le seul problème, c’est que de nombreux Esclaves, dont moi-même, avions été plus ou moins obligé de préparer cette fête, tout ce qui était pratique. Décorer, cuisiner, tout cela, ça ne s’était pas fait tout seul. Et nous étions ceux qui avions le plus aidé, bien que nous n’ayons pas été les seuls. De ce fait, la fête n’avait pas été trop longue à faire, et c’était dès ce soir qu’elle commencerait.

    J’étais assise à une table, écoutant d’une oreille distraite la conversation des autres jeunes serviteurs. Nous étions dans « notre » partie de bâtiment, celui où nous travaillions le plus souvent. Mais cette fois-ci, nous avions déblayé toute la table pour qu’on puisse s’y asseoir et préparer manuellement nos costumes. Enfin, pas tout le monde. Car tous les Maîtres ne pouvaient pas se rendre à Halloween. Mais le Pêché m’avait proposé de venir avec lui à cette fête, ce qui m’avait d’ailleurs beaucoup surpris. Je m’étais cependant contentée d’acquiescer : quelques jours passés avec lui m’avait appris qu’il valait mieux obéir sans poser de questions. Et maintenant, j’essayais de me faire moi-même un costume, avec l’aide de certaines connaissances. La couture n’avait jamais été mon fort, mais je me débrouillais plutôt bien malgré tout. Et puis, le déguisement n’était pas très compliqué à faire : je devais simplement ressembler à un loup-garou. Donc il me fallait juste une robe courte et déchirée par endroit. Quant aux oreilles, je me les étais procurée assez facilement : il m’avait suffit de faire du charme en vendeur… de même pour les lentilles qui rendaient mes yeux pareils à ceux des félins. En temps normal, je ne me serais pas autant impliquée dans une telle fête. Mais celle-ci était spéciale. C’était la première fois que j’avais quelques chances de m’amuser depuis que j’étais arrivée ici. Alors autant en profiter.

    Quand je fus enfin prête, je jetais un coup d’œil au miroir en passant dans une salle du Manoir. Je me détaillais de haut en bas, puis de bas en haut. Ce n’était pas trop mal, tout cela. J’avais volontairement ébouriffé ma longue chevelure dorée, pour qu’on voit moins le serre-tête avec les oreilles de loups de même couleur que mes cheveux. Cela semblait ainsi réellement faire partie de ma tête, c’était plus réaliste. Et, même si mes lentilles étaient un peu désagréables à porter, le résultat en valait la chandelle : mes yeux ressemblaient vraiment à ceux d’un félin. Autour du cou, je portais un long ruban bleu, avec au bout une clochette. C’était une manière de me rappeler à moi-même que je ne devais pas faire ou dire n’importe quoi, de me rappeler que j’étais encore une Esclave. Je craignais un peu de perdre le contrôle de moi-même à cette fête, car je me sentais un peu trop euphorique à mon goût. Comme vêtement principal, je portais un kimono blanc avec quelques motifs de fleurs. Le bas était une jupe courte jaune. Mes manches, au niveau des épaules, étaient déchirées, de même pour le bas des mes habits. Pour chaussures, je portais de simples ballerines jaunes. Le tout, même s’il ne valait pas une fortune, rendait relativement bien. Car le tout était assez sale et déchiré, et c’était principalement le « look » d’un loup-garou. Je m’en sortais pas mal pour le costume. Mieux que ce que j’avais imaginé au départ, du moins.

    Je pris le chemin menant au parc, c'est-à-dire le lieu où se passait Halloween. Je connaissais la route par cœur maintenant, pour l’avoir si souvent arpenté. Je ne mis donc pas bien longtemps avec d’arriver à la fête. Là, je commençais tout de suite à chercher du regard des têtes connues. Je vis une personne de dos, aux cheveux verts. Ne doutant pas un seul instant de sa personnalité, je m’en approchais. Mais je remarquais quelque chose de différent. Son aura était différente en quelque sorte. Je faillis l’interpeller, mais je ravisais quand je le vis se diriger vers un arbre à l’écart de tout. Je remarquais alors que cette personne n’était pas l’Avarice. Cependant, elle lui ressemblait beaucoup, il n’y avait aucuns doutes là-dessus. Je le fixais encore quelques instants, pendant qu’il marchait vers une jeune fille elle aussi à l’écart, que je distinguais mal à cause de l’obscurité. Après quelques secondes à rester sans bouger, je finis par me désintéresser d’eux et à chercher à nouveau mon Maître. Seulement, ce ne fus pas lui que je trouvais. Mais en voyant cette tête rousse, je devinais aussitôt qu’il ne devait pas être bien loin. Je m’approchais d’un pas rapide vers lui, jusqu’à remarquer quelque chose d’un peu… bizarre. Je haussais un sourcil. Hum… quel était son nom, déjà ? Seiji… Seiji… Non, je ne me souvenais que de son prénom. Mais c’était déjà pas mal. Je voyais donc Seiji en train d’enlacer Iwanishi de derrière, et lui susurrer quelques mots à l’oreille. Ce n’était pas la première fois que je voyais le rouquin courir après l’Avarice, mais jamais il n’avait réussi à le surprendre ainsi par derrière et à autant s’en approcher. Il ne manquait pas de culot, celui-là.

    Contrairement à toute attente, cela m’arracha un petit sourire. Discret. Mais un sourire malgré tout. Mon Maître devait être bien embarrassé, en ce moment même… Je finis cependant par détourner les yeux. Je devais avoir l’air un peu bizarre à fixer deux personnes « aussi proches » ainsi…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwanishi Droski

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 20/09/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Halloween Night n°1 [Participant inscrit uniquement]   Dim 16 Déc - 20:20

Le responsable de toute cette histoire, c'est toi !


Bien. La soirée semblait bien se passer et de là où il se trouvait Iwanishi contemplait l’argent rentrer dans les caisses en échange de pâtisseries et de boissons en tout genre. Mais est ce que tout cela suffira pour rembourser l’énergie électrique de toutes ses décorations ? Sans même parler des nettoyeurs qu’ils allaient devoir payer pour remettre le parc en ordre. Certes, tout ce qui avait était fait jusqu’à maintenant a été fait par des esclaves et donc, gratuitement. Mais pour le nettoyage des lieux, il était bien obligé de faire appel à des « professionnels ». Et ne pas les payer les mettrais assez en rogne. Ils seraient même capables d’aggraver l’état des lieux. C’est d’un soupire d’agacement que le jeune homme se reconcentra sur le feu qui grésillait doucement en faisant danser ses vives flammes avec fierté. Cette vision le relaxa et il se décida de se laisser aller. Après tout, il se trouvait à une fête et comme c’était son argent qui finançait tout ça. Il serait bête de ne pas en profiter un peu. Enfin, pour lui, ça avait assez mal commencé puis qu’il n’avait pas enfilé de costume. Quel intérêt ? Et puis, il n’avait pas eu que ça affaire de se trouver quelque chose à se mettre, surtout qu’il aurait encore du sortir son porte-monnaie pour avoir un costume. Bah ! Pas besoin de costume pour faire la fête ! Ah, la chanson de Rammstein, Pussy, venait de débuter ! Voilà que l’avarice se décida d’aller près de ce qui faisait office de piste de danse mais, il se figea d’un coup. Un souffle chaud qui lui était étranger percuta sa peau et une chaleur solide se colla à son dos. Un simple salut sortit de la bouche de l’intrus, d’une manière très sensuelle. Il n’en fut pas plus à Iwanishi pour reconnaître… heu…

- Steve, recules de là ! Je ne suis pas gay et il est hors de question que j’aille une réputation aussi salie que la tienne.

S’appelait-il vraiment Steve ? Aucune idée, et ce n’était pas bien important tant qu’il se décollait. De toute manière, il allait très certainement le lui reprocher et le lui répéter une énième fois. Iwanishi lui répondra que c’était comme ça qu’il l’avait appelé, comme à son habitude. Voyant que Steve ne n’avait que faire de son ordre, il le poussa en lui donnant un coup de coude bien placé dans le ventre puis se tourna face à lui. A nouveau pour le rabrouer de sa conduite bien trop affectueuse avec lui. Le menaçant au passage de lui couper les couilles s’il osait à nouveau le coller ainsi. Enfin, Steve devait avoir l’habitude qu’Iwanishi lui dise ça, ce n’était guère la première fois et surement pas la dernière. Sauf que là, l’Avarice rajoutait plus d’une couche à ses mots, car c’était la première fois que Steve lui faisait un coup pareille devant plein de gens ! Et si on observait bien le pêché, quelques rougeurs avaient colorés ses joues. Après avoir gardé une distance adéquate entre son protéger et lui, il mit une main sur la visière de son chapeau et l’enfonçant en regardant autour de lui pour voir qui avait vu la scène. Et c’est là qu’il vit une jeune femme aux yeux qui lui était familier baissé la tête avec un sourire amusé. ON OSAIT SE MOQUER DE LUI ? Il bouscula Steve et marcha d’un pas rapide vers cette personne et c’est en s’approchant d’elle qu’il la reconnu. Alors comme ça, Lucia riait de lui ?

- Je peux savoir pourquoi tu as l’air autant amusée ? Va me chercher à boire, espèce de petite idiote !


Et c’est tout en lui ordonnant de se dépêcher qu’il la regardait de haute en bas. Son kimono la mettait en valeur, ça lui changeait bien de ses habits d’esclave. Puis il remarqua ses oreilles de loup. Hum… Une lycanne alors ? Lucia marquait de bons points auprès de lui, il aimait beaucoup les loups garous, c’était sa préférée créature fantastique. Mais il n’allait pas le lui faire remarquer, se contentant de la congédier d’un mouvement de main tout en se retournant vers Steve. C’est la qu’il pu admirer à la tenue du jeune homme. Un vampire ? Mouai. Il était bien réussit, surtout pour les yeux. Un ricanement moqueur sortit d’entre les lèvres d’Iwanishi. Bien, maintenant, il devait retrouver Akinari. C’était avec lui qu’il voulait débattre pour l’argent employé dans la fête. Après tout, c’était lui qui a voulu la faire ! Enfin, certes, ce n’était pas son idée, Akinari ne faisait qu’écouter les ordres… Mais quand même ! L’Avarice devait bien trouver un responsable qui devra le rembourser. Il fixa Steve avec un air déterminé, avec tout ce monde, il allait bien devoir être aidé s’il voulait retrouver l’Orgueil.

- Tu vas m’aider à trouver Akinari. Il a la même couleur de cheveux que moi et notre physique est assez semblable. Ça ne devrait pas être très difficile à trouver pour toi, vu que tu me retrouves n’importe où.

La fin de sa phrase était plus un reproche qu’autres choses, mais pour une fois… cette faculté allait peut-être lui être utile, ce qui n’était pas plus mal.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Homi Yuuko
7 péchés capitaux
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 25/07/2012
Age : 20
Localisation : Là où j'ai envie !

MessageSujet: Re: Halloween Night n°1 [Participant inscrit uniquement]   Jeu 3 Jan - 14:00

Feu, Feu, Feu.

*toc toc toc*
Fit une main sur la porte. Yuuko se leva lentement de son lit. Elle émergeait doucement en se demandant se qu’elle ferait de sa journée. Elle trouvait ses journées longues et cherchait toujours ce qu’elle ferait en étant dans son lit le matin. Et jamais on n’était venue la dérangée. Cela éveilla sa curiosité et elle virevolta jusqu’à la porte, vêtue de sa robe de chambre trop courte. Elle ouvrit doucement et découvrit un garde qui la reluqua deux trois fois sans réaction.

- C’est pour quoi ? lui demanda-t-elle sèchement. Elle détestait qu’un garde la fixe ainsi. C’était impoli et déplacé, surtout de la part d’un homme de ce rang.

Il sursauta et lui tendis une enveloppe sur lequel son nom était écrit. Elle s’en empara avec empressement et claqua la porte au nez du garde avant de l’avoir pris de haut. Elle prenait un certain plaisir à les embêter il faut le dire. Yuuko courut jusqu’à son bureau où elle posa l’enveloppe et la contempla quelques instants. Elle l’ouvrit lentement, mettant toute seule du suspense, nourrissant d’elle-même sa grande curiosité. Elle sortit le papier cartonné présent à l’intérieur et le lu. Un grand sourire éclaira son visage enfantin. Elle savait ce qu’elle ferait aujourd’hui : trouver un costume. Ce qui la rendait d’autant plus heureuse c’était de savoir que c’était le Maître qui avait organisé. Après un moment de contemplation, sa joie retomba, elle ne connaissait presque personne et s’ennuierais surement à cette fête déguisée ; mais la soirée pourrait être amusante si les 7 viennent. De plus, il y aura des Abyssiens.

La jeune femme sortit une feuille et y nota tout ce qui pourrait être bon pour un déguisement d’Halloween. Loup-garou, vampire et j’en passe. Elle y passa la journée mais elle opta finalement pour se déguiser en sorcière, déguisement simple mais classe. Elle fouilla dans sa garde-robe et sortit une robe noire assez simple, avec des manches laissant ses épaules nues et arrivant mi-cuisses. Elle enfila des collants chair et mit des bottes noires à talons remontant jusqu’en dessous des genoux. Elle pose sur sa tête le fameux chapeau de sorcière, un peu penché. Pour parfaire son déguisement, elle prend un balai qu’elle abandonnera sans aucun doute au milieu du parc.

Elle marcha tranquillement dans les rues puis arriva au lieu de la fête, tout était éclairé par des lampions colorés. Elle sourit et regarda les lieux, amusée. « Qui avait eu l’idée de faire ça ? » se demanda-t-elle. Elle passa près du buffet et piqua un amuse-bouche puis continua sa route. L’Envie aimait beaucoup le feu, raison pour laquelle elle s’en approcha, se rendant compte qu’elle avait fini par lâcher le balai. Ce n’était qu’un détail qui se fit vite oublier. Fascinée par les flammes, elle ne regardait pas où elle mettait les pieds et fonça dans deux personnes, une rousse, l’autre … verte. Elle resta devant eux en les dévisageant. Ils dégageaient une odeur qu’elle connaissait, une odeur forte. Elle se rappela alors : de l’argent. Ils empestaient l’argent ou du moins un des deux. Et celui là devait en suer par tous les pores. Cette image fit sourire la jeune femme. Un petit sourire enfantin qui énervait les autres.
Elle avait envie de jouer ce soir, elle ne savait pas encore avec qui, mais ça l’amusait déjà.

_________________
Mes désirs font désordre #


Dernière édition par Homi Yuuko le Ven 8 Fév - 20:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chii
7 péchés capitaux
avatar

Messages : 215
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 21
Localisation : Dans ton panta-Bref. X)

MessageSujet: Re: Halloween Night n°1 [Participant inscrit uniquement]   Ven 8 Fév - 19:52

I started a joke,
Which started the whole world crying,
But I didn't see that the joke was on me, oh no.
I started to cry,
Which started the whole world laughing,
Oh, if I'd only seen that the joke was on me.


Bien, la fête avait définitivement commencée, Akinari n'était toujours pas là, et elle ne pouvait désormais plus se tirer en douce pour aller roupiller dans sa douce chambrette. Eh bien merde, alors. Solitairement adossée a son arbre, elle soupira bruyamment pour signaler son mécontentement et son ennui, auquel personne ne fit attention. Bien sûr, tout le monde fêtait déjà la soirée avec excitation et amusement. Comme si elle, elle avait l'humeur a faire mumuse, ce soir, et ce juste pour une stupide tradition humaine. Ses prunelles roses se voilèrent, tandis qu'un vague souvenir remontait lentement a son esprit, comme une bulle remonterait a la surface de l'eau, pour venir y crever. Elle se rappelait avoir déjà fêtée ce genre d’évènements, avec des personnes dont elle ne se souvenait ni le nom ni le visage. En tout cas, a cette époque, c'était avec un grand sourire aux lèvres qu'elle s'amusait a lancer des citrouilles dans les vitres de ses voisins, ou encore a laisser un chat noir et crevé sur le palier de leur porte. Le bon vieux temps...c'est bizarre qu'elle ne s'en souvienne que maintenant, tiens. Distraite, elle ne fit pas attention a la bise qui soufflait, et qui lui ôta sa capuche par la même occasion, révélant sa mine fatiguée et anxieuse. Sûre que si les autres péchés la voyaient dans cet état, ils allaient se douter de quelque chose. Pu**in, elle détestait être aussi prévisible aux yeux des autres.

Alors qu'elle tournait la tête en direction du feu allumé, ses lueurs claires lui permirent, rien que temporairement d'apercevoir l'albinos rencontrée il y a quelques semaines déjà. Elle s'était déguisée en une sorcière, et même elle devait avouer que son costume était réussi. Très brièvement, leurs regards se croisèrent, et la Colère daigna la saluer d'un signe de tête. Elle voyait aussi l'Akinari-junior chercher quelqu'un du regard, toujours collé par le vampire roux. Une blonde un peu frêle les avait d'ailleurs rejoints, sans que la Colère ne sache qui elle était. Elle ne comprenait juste pas comment ils pouvaient tous faire la fête ainsi, alors que dans son esprit d'habitude vide, tournaient des millions et des millions de choses. Dont les paroles de l'Orgueil a propos du Maître. Elle retournait sa veste, elle se rangeait désormais du coté de son pire ennemi sur The Abyss, et ce pour rencontrer et renverser le Maître. Enfin, ça, c'est ce que le garçon croyait. Elle, elle voulait connaitre l'identité de celui qui les avaient choisis, et transportés sur cette planète. Elle voulait savoir ce qu'il aimait, ce qu'il détestait, et ce qu'il pensait d'eux. Elle aviserait une fois devant lui. Décidément exténuée, elle posa sa tête contre l'écorce rugueuse de l'arbre, et ferma les yeux, sommeillant déjà.



H.S:
 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Don't look at This...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagema Seiji

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 23
Localisation : Abyss

MessageSujet: Re: Halloween Night n°1 [Participant inscrit uniquement]   Lun 25 Mar - 0:19

J'aimais quand même sa douce odeur et j'avais plus qu'envie de la caresser intensément. Début de soirée et déjà en train de bonder, la super forme quoi ! Il me repoussa bien sûr. Iwanishi, pourquoi tu ne t'abandonnes pas à moi ? Je savais m'y pendre, n'aie pas peur ! Et voilà qu'il se trompait encore en m'inventant un nouveau nom. Seiji, bon sang, SEIJI ! C'était pourtant pas compliquer à retenir, non ? Je lâchais un long soupire et le rappela en baissant un peu la tête. C'était assez blessant qu'il ne s'en souvienne jamais. Quand je le regardais à nouveau, Iwanishi réajustait son chapeau me dissimulant ses yeux, mais je pus remarque qu'il rougissait. C'est sérieux ? J'étais le responsable de ces rougeurs !? En un instant, je retrouvais ma bonne humeur et l'afficha bien en souriant. Je lui plaisais, au fond. Il ne l'avouera certainement pas mais, je savais que j'avais mes chances. Il rougissait et ne m'avait pas tué, ni même remis à la rue. C'était des preuves suffisantes. Peut-être que le maître Avarice était du genre à se faire forcer ? Ou alors il préférait dominer ? Et c'était pour ça qu'il me repoussait quand je m'approchais un peu trop près de lui. Dans tous les cas, j'allais saisir ma chance et je ne le lâcherais pas tant que je l'aurais dans mes bras.

C'est là que je remarquais qu'Iwanishi s'était tourné vers une jeune femme. Elle était vraiment très belle dans son kimono. Et je pus remarquer qu'elle avait les oreilles et une queue de loup. Une louve-garou ? Lycan et vampire étant des ennemis naturels, je me demandais d'un coup si je devais me méfier d'elle. À la regarder un peu plus, son air innocent et fragile m'en dissuada. J'avais l'impression que je pouvais l'écraser d'un pouce. Ou même de souffler dans sa direction pour qu'elle s'envole. Elle avait beau avoir un kimono, il fallait être aveugle pour remarquer qu'elle était vraiment très maigre. Je me demandais si elle avait les côtes saillantes et si les os de sa colonne vertébral étaient voyants. Iwanishi semblait assez en colère contre elle, il n'avait pas apprécié qu'elle soit amusée du fait que je lui fasse de gringe. Ooooh, il est gêné le petit Iwani-ni ? Je mourrais d'envie de le narguer à ce propos. Après lui avoir donné un ordre, la brune s'en alla rapidement. Qui était-elle ? Une nouvelle servante ? Je connaissais de vue les personnes qui étaient au service d'Iwanishi et je n'avais jamais vu cette fille. Mauvais ou bonne nouvelle ? Je jetais à nouveau un regard à Iwanishi.

- Tu vas m’aider à trouver Akinari. Il a la même couleur de cheveux que moi et notre physique est assez semblable. Ça ne devrait pas être très difficile à trouver pour toi, vu que tu me retrouves n’importe où.

Akinari ? Un type pouvait ressembler à mon beau Iwanishi ? Même couleur de cheveux ? Oh non, ne me dites pas que mon coeur va rebondir à toute vitesse en voyant cet autre homme et que je serais dans le doute qu'en t'a savoir qui je préfère entre ces deux hommes. Les mâles aux cheveux verts, c'étaient bien ces derniers qui me mettaient dans tous mes états et que j'avais bien envie d'avoir dans mon lit. Ils sont si sexy... Aaah ! Il fallait que je me ressaisisse ! Après tout, je me devais de faire bonne figure ce soir auprès de mon beau protecteur pour qu'il soit plus gentil avec moi. Et puis, si ce Akinari était plus plaisant, j'aurais peut-être plus de chance de finir avec cet homme ? C'était à voir, déjà, il me fallait le trouver et le connaître un peu plus. Au moins, j'avais le choix. Plus ou moins. Avant de partir à sa recherche, je me penchais pour embrasser chastement Iwanishi. Un baisé court terminé par quelques pas de courses pour qu'il ne puisse m'insulter. C'est avec un sourire béat aux lèvres que je commençais ma recherche. Il avait les lèvres si douces et tièdes... Dommage que je n'aille pas pu aller plus loin.

Un autre homme aux cheveux verts. Je fermais les yeux et me mit à me concentrer. Peut être qu'un petit raille pourrait m'aider à le retrouver ? Je me mis dans un coin dissimulé des regards et sur une plaque de fer que j'avais dans ma poche, je formais une petite ligne de coke. Pas besoin de beaucoup de poudre, juste assez pour me remettre un petit coup de booste. Ressaisit une petite paille et renifla le tout avant de basculer ma tête en arrière. Comme pour que les effets soient plus rapides. Quelques minutes s'écoulèrent et je me sentis invincible. Akinari. Je vais te trouver. Parole de Seiji !

Bien heureusement, les cheveux verts n'est pas quelques choses de très populaire ici. Et je repérais vite la copie conforme d'Iwanishi adossée à un arbre avec une fourche à la main. Alors, comme ça, il s'identifiait à un diablotin ? Je souris légèrement et m'avançais vers lui sans perdre de temps. Il était vraiment beau... Trop même. Allais-je être pris d'un même amour que j'ai pour Iwanishi ?

- Êtes-vous Akinari ? Mon maître vous cherche.


Je le sondais du regard, sans m'attarder sur ses yeux. Même si leur éclat me donnait l'envie de les admirer. J'étais aussi resté bien formel, après tout, je ne connaissais pas son rang. Mais bon, je ne pu m'empêcher de lui faire comprendre à mon sourire, l'intérêt que je lui portais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Halloween Night n°1 [Participant inscrit uniquement]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Halloween Night n°1 [Participant inscrit uniquement]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Halloween party! [PV gens inscrit ]
» Atelier de création première édition | Inscrit uniquement
» Let's go for Halloween ! [tous invités à participer !]
» Wednesday Night Raw # 60
» Perfect night ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The abyss :: Partie RPG :: Quartier sud :: Le parc-